Marie DORLEANS

Petite, je me suis parfois ennuyée.

J’ai tourné en rond des heures dans le carré de ma chambre.

Puis j’ai trouvé ma solution en regardant le plafond : j’inventais des histoires sans queue ni tête, pour passer le temps. Je me suis mise à aimer les longs trajets en voiture ou les voyages en train, lorsque nos idées vont aussi vite que le paysage qui défile.

J’inventais mes premiers récits.

Après un passage à l’université où j’ai étudié les lettres et l’histoire de l’art j’ai été rattrapée par l’envie d’écrire. Le livre s’est imposé !

Et si j’essayais de faire aussi les images?

Alors à l’école des arts décoratifs de Strasbourg j’ai dessiné des arbres, des mouettes, des nez, des bulldozers des jardiniers, des saucissons, des canapés, des moustaches, des hommes qui marchent sur la tête, des femmes qui s’envolent, des enfants dans des crocodiles… pour apprendre.

Aujourd’hui je raconte des histoires étranges où les bizarreries font semblant d’être des vérités, où les héros ne sont ni beaux ni costauds, pourvu qu’ils me fassent sourire.

Illustration de Marie DORLEANS

Son univers : fantaisie, motifs, dégingandé, absurde

 J'aime / J'aime pas

Maire DORLEANS - Illustratrice> J’aime 3 choses avec une préférence pour la première, tout en sachant que si je devais choisir raisonnablement  j’opterais pour la deuxième
> J’aime pas 2 choses dont l’une résulte de l’autre

Rencontres et signatures :

> Vendredi de 14h à 18h
> Samedi de 10h à 18h


Bibliographie

Course épique !, Editions Sarbacane, 2016

C’est Chic !, Editions du seuil, 2015

Vide-grenier, Editions Sarbacane, 2014

On dirait que… , Editions Le Baron Perché, 2013

Mon voisin, Editions des Braques, 2012

L’Invité, Editions Le Baron Perché, 2011

La Tête ailleurs, Editions Le Baron Perché, 2009